Home CannaBusiness IC Potash annonce la clôture d'un placement privé et sa diversification dans le marché des engrais organiques pour le cannabis thérapeutique

IC Potash annonce la clôture d'un placement privé et sa diversification dans le marché des engrais organiques pour le cannabis thérapeutique

0
0

TORONTO–(BUSINESS WIRE)–IC Potash Corp. (TSX : ICP ; OTCQX : ICPTF) (« IC Potash » ou la « Compagnie ») est heureuse d’annoncer la clôture d’un placement privé sans courtier (le «  Placement privé »). Un total de 6 573 333 unités de la Société (les « Unités ») ont été émises à 0,105 USD par action, pour un produit total brut de 690 200 USD.

Chaque Unité est composée d’une action ordinaire de la Société (une « Action ordinaire »); et (ii) un demi-bon de souscription d’action ordinaire (chacun, un « Bon de souscription »). Chaque Bon de souscription entier confère à son détenteur l’acquisition d’une action ordinaire supplémentaire à un prix d’exercice de 0,16 USD jusqu’au 1er mars 2018, sous réserve que si, à tout moment après la date de quatre mois et un jour suivant la date de clôture, le prix du volume moyen pondéré des actions ordinaires à la Bourse de Toronto (la « TSX  ») est égal ou supérieur à 0,21 USD pendant 18 jours de bourse consécutifs, la Société peut accélérer la date d’expiration des Bons de souscription, auquel cas les Bons de souscription expireront à la date (la « Date d’expiration accélérée ») qui est de 30 jours après la diffusion d’un communiqué de presse de la Société annonçant la date d’expiration accélérée. La Société a versé des honoraires d’intermédiation de 504 USD et n’a payé aucun bon de souscription de courtier.

L’utilisation du produit comprend la recherche et le développement du polyhalite comme engrais organique dans la sphère de la culture du cannabis thérapeutique. L’objectif initial sera de démontrer l’efficacité du polyhalite comme un engrais organique. En plus d’être sans chlorure, cet engrais fournit également quatre macronutriments et des nutriments secondaires favorisant la culture du cannabis thérapeutique.

M. Mehdi Azodi, président et PDG de la Société a déclaré : « L’espace du cannabis thérapeutique est en croissance rapide au Canada et à l’étranger. Canada, Pays-Bas, Australie, Allemagne, Israël, Uruguay et Colombie, tous ces pays ont adopté des lois pour permettre la culture du cannabis thérapeutique. La culture des différentes souches de plantes de cannabis dans ces différentes juridictions exige une importante fertilisation par macro et micronutriments. Le polyhalite contient les éléments nutritifs suivantes : potassium, magnésium, calcium et sulfate. Tous ces nutriments sont importants pour la culture du cannabis. En outre, les feuilles de cannabis bénéficient d’engrais non chlorure et le polyhalite est un engrais non chlorure. Nous sommes heureux de nous étendre dans cet espace prolifique pour les futurs partenaires de la coentreprise. Le fait que le polyhalite soit un engrais organique rend ce produit à base naturelle avantageux pour de nombreux producteurs internationaux. Le potassium participe au processus de photosynthèse, améliore la résistance des plantes, augmente la consistance et la résistance de la plante, et augmente le poids, la densité et le volume des bourgeons. Potassium, sulfate, calcium et magnésium, tous fournissent des avantages pendant les phases végétatives et florales de la culture du cannabis ».

Les initiés de la Société ont souscrit 637 856 unités du placement privé, ce qui représente 9,7 % du montant total du placement. Les placements privés des initiés sont exemptés de l’évaluation et de l’exigence d’une approbation par les actionnaires minoritaires de l’Instrument multilatéral 61-101 (« MI 61-101 ») en vertu des exemptions prévues dans la section 5.5 (a) et 5.7 (1) (a) du Règlement 61-101, du fait que, pour les titres de la Société, la juste valeur marchande de la contrepartie émise aux initiés n’a pas dépassé 25 % de sa capitalisation boursière.

À propos d’IC Potash Corp.

IC Potash a démontré une méthode pour produire du sulfate de potassium (Sulfate of Potash, « SDP ») à partir du gisement de polyhalite d’Ochoa qu’elle détient en totalité dans le Sud-Est du Nouveau-Mexique, et elle examine actuellement le moyen de devenir un producteur d’engrais à faible coût.  L’examen en cours de l’étude de faisabilité d’IC Potash fait l’objet d’une prolongation afin de déterminer une évolution économique positive et viable pour la production de polyhalite à application directe. Le projet Ochoa bénéficie d’excellentes ressources en main-d’œuvre locale, d’électricité et de gaz naturel à faible coût, de réserves d’eau, de lignes de chemin de fer et d’installations portuaires à Galveston, au Texas. Les terrains détenus par IC Potash font l’objet de permis fédéraux de prospection couvrant près de 36 500 hectares de sous-sol potassique et de baux d’exploitation minière potassique établis par l’État du Nouveau-Mexique. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.icpotash.com.

Déclarations prospectives

Certaines informations contenues dans le présent communiqué de presse peuvent inclure des déclarations prospectives qui impliquent des risques, des incertitudes et autres facteurs connus et inconnus importants pouvant faire varier considérablement les résultats réels, la performance ou les réussites d’IC Potash par rapport aux résultats, à la performance ou à aux réussites futurs exprimés ou impliqués dans de telles déclarations prospectives. Les déclarations prospectives comprennent des déclarations qui utilisent des termes prospectifs, tels que « pourrait », l’emploi du futur, « s’attend à », « anticipe », « croit », « continue », « potentiel », leur forme négative, d’autres variantes de ceux-ci ou toute terminologie comparable. De telles déclarations prospectives comprennent, sans s’y limiter, les déclarations se rapportant aux tendances des marchés du sulfate de potassium et de la polyhalite, à la réalisation d’un nouvel examen de l’étude de faisabilité par la Société, et à l’intention de la Société d’étudier la faisabilité de production de produits de polyhalite, ainsi que d’autres déclarations ne constituant pas des faits avérés. Ces déclarations prospectives sont soumises à un grand nombre de risques et d’incertitudes, dont certains échappent au contrôle d’IC Potash, qui comprennent, sans s’y limiter, les risques associés à l’évolution du marché, à la finalisation, aux résultats et au calendrier d’études entreprises par IC Potash, aux activités d’exploration et d’exploitation minière, à l’impact des conditions économiques générales, à la conjoncture du secteur, à la dépendance vis-à-vis des autorisations réglementaires, à l’incertitude d’obtenir un financement supplémentaire, ainsi qu’aux risques associés à la transformation des réserves en produits. Le lecteur est averti du fait que les hypothèses utilisées dans la préparation de telles informations, bien que considérées justifiées au moment de leur préparation, pourraient s’avérer imprécises et, qu’à ce titre, une confiance excessive ne doit pas être accordée auxdites déclarations prospectives.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

IC Potash Corp.
M. Mehdi Azodi, +1-416-779-3268
Président-directeur général
MAZODI@ICPOTASH.COM

Source: New feed

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *